stats doc culturel formation ouverture partner law magnifier lifebelt autre colloque roads Imprimer facebook googleplus twitter

Les professionnels des soins palliatifs se mobilisent pour faire face au Covid-19

SOINS PALLIATIFS & ACCOMPAGNEMENT EN NOUVELLE AQUITAINE

Imprimer

Les professionnels des soins palliatifs se mobilisent pour faire face au Covid-19

7 août 2020

Les professionnels des soins palliatifs se mobilisent pour faire face au Covid-19

Face à cette pandémie, l’ensemble des professionnels des soins palliatifs de la Nouvelle-Aquitaine se sont massivement mobilisés pour apporter soutien et aide à l’ensemble des différents secteurs concernés. Cette mobilisation a été rapide et s’est manifestée de manière différente dans les départements. Voici quelques-unes des initiatives créées et organisées, liste non exhaustive :

En Haute Vienne, le CHU de Limoges a mis en place : 

  • Un service médico palliatif COVID-19 pour les patients COVID-19 + non symptomatique et symptomatiques non réanimatoires de 2x10 lits avec un PH temps plein de SP. La deuxième ligne, avec 10 lits d’USIC, a été renforcée par deux praticiens hospitaliers ;
  • Un service de téléconsultations doublé de façon informelle pour les demandes urgentes par une télé expertise via WhatsApp permettant d’évaluer les demandes d’intervention urgentes et la nécessité ou non du déplacement d’une EMSP voire d’une hospitalisation classique en soins palliatifs, le contact se faisant via le médecin traitant, l’IDE voire l’aidant.

En Charente, des actions spécifiques ont été mises en place :

  • Les psychologues effectuent des appels téléphoniques aux patients à domicile. Les médecins de l'USP travaillent à distance avec le médecin traitant ou coordonnateur pour les EHPAD en cas de symptômes ;
  • Dans le cadre du confinement, les familles des patients hospitalisés à l’USP ont été appelées systématiquement une ou deux fois par jour en fonction du tableau clinique (entre 11h et 12h et/ou entre 16h et 17h), que le patient soit communicant ou pas.
  • Les effectifs de l'EMSP ont été réduits afin de pouvoir renforcer les urgences et le secteur Covid en personnel médical et non médical. L’EMSP a privilégié une réponse téléphonique pour les patients à domicile.

En Gironde, il a été créé, notamment :

  • Deux astreintes téléphoniques : l’une destinée aux professionnels de santé intervenants à domicile pour les patients suspectés ou confirmés Covid en situation palliative ; la seconde couvrant les LISP, ainsi que les 98 ehpad et l’hôpital des armées Robert Piqué couverts par l’HAD de Bagatelle.

Des cellules de soutien éthique et technique ont également vu le jour dans plusieurs départements de la Nouvelle-Aquitaine.

Nous souhaitons aujourd’hui remercier l’ensemble des professionnels de santé des différentes équipes qui ont indiqué une opportunité pour la mise en place des dispositifs d’astreintes, 5j/7j voir 7j/7j, et ce dans des délais extrêmement courts visant à répondre à besoin réel existant depuis longtemps.

Nous vous encourageons à maintenir cette dynamique face à un virus qui est encore présent sur le territoire et qui est susceptible de provoquer de nouveaux épisodes épidémiques.