stats doc culturel formation ouverture partner law magnifier lifebelt autre colloque roads Imprimer facebook googleplus twitter

Parcours : soins palliatifs

SOINS PALLIATIFS & ACCOMPAGNEMENT EN NOUVELLE AQUITAINE

Imprimer

Parcours de soins

Définition des Soins Palliatifs

 

"Les soins palliatifs sont des soins actifs et continus pratiqués par une équipe interdisciplinaire en institution ou à domicile. Ils visent à soulager la douleur, à apaiser la souffrance psychique, à sauvegarder la dignité de la personne malade et à soutenir son entourage." (Article L1110-10 du code de la santé publique).

 

La personne malade en situation palliative est le plus souvent à domicile ou en institution médico-sociale, selon ses souhaits et les possibilités.

  • Une hospitalisation (unité de soins palliatifs, lit identifié de soins palliatifs...) sera proposée en cas de besoin de la personne malade.
  • Le retour à domicile est toujours envisagé, selon les souhaits ou les possibilités.

De nombreux professionnels de santé et bénévoles d'accompagnement interviennent, de façon coordonnée,  au cours des différentes étapes du parcours de soins du patient.

  • Ils assurent la continuité des soins et de l'accompagnement  du patient et le soutien des proches.
  • Le médecin traitant reste l'interlocuteur privilégié pour assurer la coordination des soins, l'orientation et le suivi du parcours du patient :
    • Il met en place le suivi médical personnalisé.
    • Il reçoit et transmet les informations concernant les traitements et les résultats d'examens.
  • Les bénévoles d'accompagnement interviennent à la demande du patient ou des proches.

Lieux de prises en charge  Etapes du parcours 
 

 


 

Les différents lieux de prises en charge

Le patient en soins palliatifs est à domicile, en institution médico-sociale. Il peut être hospitalisé.

  • Différents professionnels de santé interviennent en fonction du lieu de la prise en charge du patient et de ses besoins.
  • Le médecin traitant reste l'interlocuteur privilégié. 

Le patient et son entourage, peuvent faire appel à une association de bénévoles d'accompagnement.

  • Selon les chartes et les conventions des associations, les bénévoles, se déplacent en établissements de santé, en institution médico-sociale ou au domicile.

 

En pratique : mieux comprendre les lieux de prises en charge du patient.

 

 

S'orienter dans la prise en charge en soins palliatifs

 

Le patient est à domicile

Son état de santé lui permet.   

  • Le médecin traitant est le pivot de la prise en charge.
  • Il prescrit et coordonne les soins dont le patient a besoin.
  • L'Hospitalisation A Domicile (HAD) peut intervenir, sur prescription médicale, pour des prises en charge plus complexes. Elle assure une astreinte 24H/24h, 7 jours sur 7.
  • Une hospitalisation ou réhospitalisation, en établissement de santé est toujours possible.

 

Pour en savoir plus : 

Comprendre les services et structures
Trouver une structure ou une association près de chez vous

 

Le patient est en institution médico-sociale

Le patient souhaite rester sur son lieu de vie (EHPAD, MAS, FAM...) : son état de santé lui permet.

  • Le médecin traitant est le pivot de la prise en charge. Il prescrit et coordonne les soins.
  • Dans certaines institutions médico-sociales, si le patient n’a pas de médecin traitant, le médecin coordonnateur peut être le médecin référent.
  • L’équipe soignante de la structure médico-sociale continue de réaliser les soins nécessaires à la prise en charge.
  • Une hospitalisation ou réhospitalisation, en établissement de santé est toujours possible.

 

Pour en savoir plus : 

Comprendre les services et structures
Trouvez une structure ou une association près de chez vous

 

Le patient est hospitalisé

Le patient est hospitalisé à la demande d'un médecin (généraliste, spécialiste, urgentiste) : son état de santé le nécessite.

  • Le patient est hospitalisé dans un établissement de santé, dans un service n'ayant pas de spécificité en soins palliatifs.  Le service peut faire appel à une Equipe Mobile de Soins Palliatifs (EMSP) pour l'aider dans la prise en charge du patient.
  • Des bénévoles d'accompagnement peuvent intervenir dans les services. N'hésitez pas à demander aux professionnels de santé de l'établissement (médecin, infirmiers assitantes sociales...).
  • A la sortie du patient, le médecin traitant reçoit tous les documents nécessaires pour assurer la continuité de la prise en charge.

 

Pour en savoir plus : 

Comprendre les services et structures
Trouver une structure ou une association près de chez vous

 

 


 

Les étapes du parcours de soins et d'accompagnement du patient

 

 

En pratique : mieux comprendre les étapes du parcours de soins et d'accompagnement du patient.

 

Mon chemin en soins palliatifs et accompagnement

Information et décisions

En raison de votre état de santé, l’équipe médicale et soignante, en accord avec vos choix et décisions, met en place une prise en charge en soins palliatifs.

 

La décision


Elle est collégiale :

  • L’évaluation de la situation est effectuée par l’équipe médicale, les professionnels de santé, le patient, son entourage.
  • Des avis complémentaires sont toujours possibles (autre professionnel par exemple, comité d’éthique etc.) pour éclairer la décision à prendre.


Elle est tracée  :

  • Toutes les décisions de traitement  (limitation et arrêt des thérapeutiques actives) ainsi que les choix/souhaits (directives anticipées) de la personne malade sont tracées dans le dossier du patient.


Elle est évolutive  :

  • Elle peut être révisée en fonction de l’état de santé de la personne malade.

 

 

Gestion des symptômes

Des traitements et des soins de confort sont proposés pour soulager les différents symptômes (douleur, nausées, constipation, angoisse...), en soins palliatifs.

 

  • Symptômes physiques

Il s’agit de prendre en charge la douleur du patient et de de traiter  les symptômes d’inconfort.

  • Symptômes psychiques

La souffrance psychologique nécessite une prise en charge spécifique.

D’autres approches  peuvent être  proposées : relaxation, masso-kinésithérapie, musicothérapie, sophrologie, hypnose.

 

Anticipation de l'urgence

L’équipe médicale et soignante cherchent à anticiper les situations d’urgence possible. Elle met en place les prescriptions adaptées à votre état de santé.

  • Des prescriptions anticipées personnalisées (PAP) et des protocoles d’urgence sont mis en place par le médecin, en concertation avec les soignants, la personne malade et son entourage, en fonctuion des symptômes.
  • La décision d’hospitalisation ou maintien au domicile est discutée et tracée. 

 

 

Accompagnement

C’est le soutien à la personne malade et à ses proches pendant toute la durée de la prise en charge jusqu’au décès.

  • L’équipe médicale et soignante veillent à la prise en compte de la souffrance morale et des besoins psychologiques et spirituels.
  • Cette écoute active est renforcée par la présence de bénévoles d’accompagnement, associés aux professionnels de santé.  
  • Un suivi de deuil est proposé aux proches.